Hacketstown (Francais)

Hacketstown (Francais)

Sentier touristique patrimonial de Hacketstown

Hacketstown est blotti dans le paysage vert et luxuriant des Terres Ancestrales d’Irlande et est bâtie sur une colline près de la frontière nord-est du comté de Carlow aux pieds des montagnes de Wicklow. La ville se situe dans l’ombre de Eagle Hill, le mont Eagle qui s’élance abruptement sur son côté sud-ouest et au sommet duquel se trouve un fort préhistorique. L’imposant Eagle Hill domine la région et offre aux visiteurs des vues imprenables sur la campagne alentour des Terres Ancestrales d’Irlande.

Le nom Hacketstown vient d’une famille normande qui s’est établie ici et a construit un château sur ce site où l’église de Ste. Bridget se tient maintenant. A la fin du 18ème siècle Hacketstown est devenue une ville de garnison et a été attaquée à deux occasions pendant la Rébellion de 1798. Une croix de pierre traditionnelle magnifiquement décorée avec des nœuds celtiques fut érigée à Church Street pour commémorer la mémoire de tous ceux morts à la bataille.

La famille D’Arcy au 18ème siècle a construit un moulin sur le côté nord-est de la ville au pied de la colline sur la rivière Dereen. Il fut détruit par un incendie dans les années 1940 mais fut immédiatement reconstruit et il a continué de fonctionner jusqu’à l’arrivée de l’électricité à Hacketstown dans les années 1950. C’est maintenant un logement privé.

Il y a deux églises à Hacketstown. L’église Ste. Bridget au centre-ville abrite deux artéfacts intéressants – le premier est une croix de pierre qui dépeint la Crucifixion et qui date du temps de lois pénales, et le deuxième est une pierre en forme de selle utilisé traditionnellement comme support pour les entrepôts à grain et pour les mottes de foin.
L’église St. John avec sa tour se tient sur la partie sud-ouest de la ville. Elle abrite une tombe et un mémorial du Capitaine Thomas Hardy qui fut tué en défendant Hacketstown pendant la deuxième attaque de la Rébellion de 1798.

Vous trouverez au centre-ville des panneaux balisés qui vous amèneront sur un ravissant sentier en boucle parcourant la campagne florissante des Terres Ancestrales d’Irlande. La boucle commence au bas de la colline, le promeneur franchit alors le pont, passe devant le moulin, fait le tour au bas de la colline Kilmacart, passe devant le cimetière et franchit de nouveau le pont pour se retrouver au point de départ. En tournant à droite au moulin sans suivre le sentier en boucle, le visiteur se dirigera vers un ancien jeu de pierre servant de tremplin pour enjamber la rivière Dereen.

Les souvenirs de la journée fatidique à Hacketstown en 1775 sont probablement restés gravés dans la mémoire de plusieurs générations de la famille de Elvis Presley. C’est de là que s’enfuit William Presley, un fermier de Stranakelly près de Shillelagh « craignant pour sa vie » après avoir été « violemment attaqué, battu et maltraité par un groupe de Wicklowmen » hommes venant de Wicklow. L’affaire portée aux assises du tribunal de Carlow ne fut pas concluante très probablement parce que celui-ci s’étant enfui précipitamment vers les Etats-Unis. Il s’établit tout d’abord en Nouvelle Orléans avant de bouger sur Tennessee où il mourut en 1802. Jessie, l’arrière-petit-fils de William était le père de Vernon Presley qui lui était le père de Elvis Presley. Ce dernier mourut en 1977. Cette connexion historique avec Elvis est célébrée chaque année dans la ville avec le festival Elvis Roots. FB elvisrootshacketstown.

Situé en dehors de la ville en sortant de la nationale R727 se trouve un joyau préhistorique : le dolmen de Haroldstown. C’est un exemple très bien préservé de dolmen en portail avec deux pierres légèrement inclinées couvrant le dolmen et soutenues par dix pierres verticales dont deux d’entre elles servent d’entrée à la tombe.